Parallel Worlds

Imaginez un monde où les péchés et les vertus s'affrontent.Les artiste de la k-pop et je la j-pop sont sous l'emprise d'un maléfice faisant ressortir leurs péchés ou leur vertus. Comment vont-ils s'en sortir ? A vous d'écrire l'histoire ...

Partagez| .

Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ruki

Roi de la colère
Roi de la colère
avatar


Messages : 167
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 35
Localisation : Tokyo

Feuille de personnage
Objets/sorts:
100/100  (100/100)
Jauge d'aide:
5/5  (5/5)
Points hiérarchiques: 245

MessageSujet: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Mer 19 Juin - 18:59


Il a vraiment fallu qu'il vienne tout gâcher celui-là … Ruki était bien ici tranquille mais non il fallait que son ennemi juré lui rende visite … Le jeune chanteur regarda encore une fois la chapelle en ruine détruit par les flammes de sa colère incontrôlable … D'un côté c'est vrai qu'il n'aurais pas dû agir aussi excessivement mais il faut le comprendre il ne pouvait plus rien contrôler. Il lui était impossible de rester calme, il était bien trop aveugler par la vengeance et la colère que plus rien n'était à porter de main … Comment aurais-vous réagis lorsque vous auriez réalisé qu'en fait vos amis se foutent éperdument de vous ? Lorsque vous pensez que ce que vous avez de plus chers se glisse entre vous dois lorsque vous découvrez la vérité ? Mal sûrement … Et là c’était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase …

Ruki serra les dents avant de mettre un puissant coup de pieds à une pierre qui traîner par là. Celle-ci voltigea pour aller se cogner à ce qui ressemblait à la base d'un immeuble en ruine. Ils n'avaient pas intérêt à croiser sa route sinon il donner pas chers de ce qu'ils allaient devenir si le jeune homme laissait éclater sa colère … D'un côté il tenait beaucoup à eux et voudrais les retrouver mais d'un autre en y repensant ils n'ont pas vraiment été très juste avec lui. Il ne savait plus du tout comment réagir et ne savait pas la réaction qu'il aurait s'il les revoyaient. Mais il ne pensait pas que ça arrivera de si tôt … Pour la simple et bonne raison que la colère n'est pas un péché très aimé au contraire … Ce qui faisait de lui quelqu'un de solitaire et puis aussi car il savait que son groupe n'essayerai sûrement pas de le retrouver … Ils étaient sûrement mieux là où ils étaient de toute manière pourquoi chercher cet abrutie de Ruki après tout.



« Ça me gonfle ! » S’énerva Ruki en repensant à tout ça.


Il pris un morceau de charbon au sol encore illuminer par le feu qu'il y avait eus il n'y a pas longtemps avant de le jeter bien plus loin de toutes ses forces pour se défouler. Il avait après tout besoin de répit après toutes ses crises de colère. Il avait l'impression d'avoir couru pendant des jours sans jamais s'arrêter comme si toutes ses forces étaient épuiser. Mais il savait qu'à la prochaine crise il serait comme par magie en pleine forme … Il n'en pouvait plus de devoir subir sans jamais pouvoir se contrôler. Mais malheureusement il savait que maintenant qu'il avait atterrie ici il allait devoir endurer …

Le chanteur des The GazettE décida d'aller se réfugier dans un coin tranquille où sûrement personne ne se trouverais et ne le trouverais non plus. Quoi de mieux qu'une forêt morte précédemment envahie par d’éventuelles flammes ? En tout cas à en voir l'aspect il avait bien l'impression qu'un incendie c'était propager partout ici et que jamais les lieux n'ont eus de répit. Un peu comme lui depuis qu'il avait débarquer ici. Ruki fit le tour de la forêt incendiée du regard essayant de trouver un endroit assez bien pour pouvoir se poser un peu. Depuis qu'il était ici il n'avait pas arrêter de marcher et au bout d'un moment ses jambes le faisait souffrir. Comme si quelqu'un avait entendue sa prière il trouva un rocher parfait pour s'y installer juste en face d'un étrange rosier noir. Cela paraissait d'être la seule chose qui n'avait pas encore brûler … Le blond s'assit alors sur le rocher observant ces roses encore intacte et d'une beauté resplendissante.

Il ne voulait pas chercher à comprendre quoi que ce soit et ferma les yeux un instant pour se centré sur lui même. Récapitulons … Il appartenait désormais aux péchés, il était venu ici comme par magie et avait voyager dans un autre monde que celui-là. Il avait aussi rencontrer un autre péché qui paraissait être l'envie et enfin il avait croiser son ennemi … Ou du moins son inverse qui devait combattre … Il ne comptait pas le laisser s'en sortir. Il savait très bien qu'il y avait de la colère en lui et il arriverai à lui faire ressortir … Il saurait quoi qu'il arrive comment faire. Puis il avait aussi compris tout ce qui se tramais. Il n'était pas fait pour vivre en communauté et surtout les membres de son groupe était tous des traîtres tous … Pourtant il leur portait énormément d'affection mais ça c'était avant … Maintenant c'est terminé … Plus jamais il ne pourrait les considéré comme ses amis, ses frères … Ceux avec qui il a tout vécu et qu'il aimait …

A cette pensée il fronça les sourcils et entendit comme un bruit de crépitement non loin de lui. Lorsqu'il rouvrit les yeux le rosier en face de lui brûlait abondement. Il regarda les flammes danser devant ses yeux la bouche à demi ouverte. Comme quoi c'était vrai … Il détruisait tout autour de lui … Autant la nature que les relations humaines … Tout ce qu'il croisait que ce soit hommes, végétal, animal , ou objet tout était réduit à néant par son simple passage … Et tout ça à cause de sa colère … Qu'avait-il fait pour mérité un sort pareil ? Le jeune homme enfouit son visage dans ses mains perdu dans sa haine et son chagrin sans savoir comment y remédier ...

_________________
I'm frail then please protect me ... ♥

My devil on the bed:
 


Dernière édition par Ruki le Dim 6 Avr - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pop-parallel-worlds.forumactif.org
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Lun 24 Juin - 11:48


Takeru avait sentit de la colère l'envahir. Pour quelle raison , eh bien il en avait marre, marre d'être ici et de n'avoir aucun fan, marre de ne voir personne qui le complimente sur son style et sa beauté, marre d'être seul sans quelqu'un avec qui parler avec pour seul sujet lui, marre de marcher des heures sans en voir la fin... Il fut alors transporté sur une terre assez étrange. Une terre noire ravagée par le feu et la cendre, une terre carbonisée, des bâtiments détruits, des ruines à perte de vue, un vent chaud qui soufflait ce qui était pour le moins désagréable. Les pauvres fleurs qui poussaient sur cette terre désolée, fanées rapidement et prenaient feu soudainement, c'était rare d'ailleurs d'en voir ici.

- Où est ce que je suis tombé encore, j'en ai ras le cul d'arriver dans des mondes où il y a personne bordel de merde !!!

Il marchait, les mains dans les poches, la tête basse, à la recherche d'un bruit qui pourrait confirmer la présence d'un être vivant sur cette terre. Il faisait extrêmement chaud et cela déplaisait grandement au chanteur qui n'avait pas l'habitude de suer autant. Il retira sa veste restant alors en T-shirt, cela ne suffisait pas pour se sentir enfin bien, mais il n'allait pas se mettre torse nu ici. Il continuait sans cesse de marcher en parlant dans sa barbe, se parlant à lui même donc: J'en ai assez, je veux retourner chez moi, j'en peux plus il fait trop chaud, j'en ai assez de marcher, mes cheveux sont dans un état lamentable, je pus la transpiration à des kilomètres ect... Voilà ce que se disait le chanteur continuellement, ce qui l'énerver de plus en plus.

Alors qu'il continuait sa route péniblement en se plaignant à tout bout de champs, il vit de feu. Plus précisément, une espèce de buisson qui avait prit feu et juste un peu plus loin une silhouette noire.

- Ah ! Un gens !

Il se mit à courir en sa direction un sourire aux lèvres content de ne plus être seul. Après quelques minutes de course, il fut enfin devant la dite silhouette qui semblait assez triste et frustrée.

- Salut toi ! Je m'appelle Takeru du groupe SuG ! Il me semble t'avoir déjà vu...hm...t'es pas un chanteur d'un groupe célèbre aussi ? Je suis si heureux de voir enfin quelqu'un ! Ca fait des heures que je marche sans rencontrer personne ! Dit...c'est pas le paradis ici hein...? Ce lieu n'est pas vraiment accueillant et est assez sombre et lugubre...puis qu'est ce qui fait chaud ! La chaleur ne te dérange pas ? Pardon je parle trop...c'est que...je suis comme je t'ai dit super content de voir un visage familier...Je me sentais beaucoup trop seul depuis alors...hm...

Il décida de se taire afin de laisser parler ce jeune homme, enfin s'il voulait parler. Sans doute tournerait-il les talons et tracerait sa route ce qui était fort probable.

- Est ce que...tu aurais vu des gens de mon groupe ? Je n'ai rencontré personne encore...il y a une ''pseudo salle de bain'' où je pourrais me refaire un peu la face ? Je suis sans doute pas très présentable...Un miroir !! Tu as un miroir sur toi ? Ou n'importe quoi d'autre où je pourrais voir mon reflet ! C'est assez vitale pour moi, je ne peux vivre sans avoir un objet où je puisse me regarder...pardon...je parle encore...je me tais...enfin je vais essayer c'est assez dur...hm...


Il se tait une seconde fois. Il regarda autour de lui quelques secondes et reposa son regard sur le jeune homme attendant qu'il daigne bien décliner son identité.
Revenir en haut Aller en bas
Uruha

Roi de la Luxure
Roi de la Luxure
avatar


Messages : 45
Date d'inscription : 20/04/2013

Feuille de personnage
Objets/sorts:
0/100  (0/100)
Jauge d'aide:
5/5  (5/5)
Points hiérarchiques: 445

MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Dim 7 Juil - 18:45

Uruha était tranquillement installé sur un lit du palais des désirs. Le guitariste adoptait une position romanesque sur le côté, le coude appuyé sur les draps de satins. Son poing soutenait sa tête. Uruha souffla : alors comme ça personne ne venait le voir ? C'était bien ennuyeux car déterminé à ce que son souhait se réalise, le guitariste se leva d'un bond et partit un peu frustré dans les autres pièces. Bien entendu, des bruits de gens qui se faisaient plaisir résonnaient parmi les couloirs déserts. Seules quelques chambres était occupées et Uruha arpentait les rares couloirs du palais à la recherche d'un compagnon d'un soir tout comme il l'avait fait avec Kamijo. Le guitariste blond était au bord de la crise de nerfs et le fait de ne pas avoir vu les membres de son groupe ne l'aidait pas. Uruha était debout au fond du couloir face à une fenêtre, les mains dans le dos, il regardait le ciel. Il avait besoin de ses amis pour calmer ses caprices et ses pleurs et accentuer son amusement et ses rires. Le ciel n'était étrangement pas parsemé d'étoiles mais rouge d'un rouge sang qui rappelait tout dans ce lieu. Les rideaux victoriens entourant la fenêtre étaient eux-même rouges sang. Pas d'autre couleur que des nuances de rouge. Il voulait savoir pourquoi il était enfermé, lui qui aurait donné n'importe quoi pour reposer ses yeux sur ces petites étincelles qui parsemaient le ciel de son monde. C'est petites gerbes de lumières immobiles qui réconfortent lorsqu'on les voit flou à cause des larmes. Il aurait tout donné pour revoir ses amis... Uruha aime être un homme libre, fidèle à lui même il suit son instinct, alors pourquoi l'avoir enfermé ici ?

Ce désir remplacé par ses amis de toujours... La luxure était devenu sa meilleure amie. Uruha ferma les yeux puis les rouvrit en soufflant se retournant pour continuer de se perdre dans les méandres de ses pensées désarticulées tel un pantin qui n'obéit plus... Uruha passa devant un miroir et s'arrêta. L'image du guitariste de profil fixant l'horizon était renvoyé. Il fit volte face et se regarda... Il n'était pas parfait certes, quelque imperfections par ci par là mais rien de bien grave alors pourquoi n'avait-il que la luxure... Uruha fronça les sourcil devant la glace qui lui renvoya une image négative. On dit que les yeux sont les fenêtre de l'âme. Si c'était vrai alors que l'image des yeux du blond dans le miroir reflétait la colère, alors son âme n'était plus que de la colère à l'état pur. Il leva son poing pour l'abattre avec violence dans le miroir.

Mais l'impacte ne vint pas car en effet le poing d'Uruha passa à travers le miroir et son corps fut basculé en avant passant au travers du miroir. La surprise et la terreur prirent place sur le visage d'Uruha qui préféra fermer les yeux. Quand le guitariste sentit un souffle chaud, il se décida à regarder où il avait atterrit. La couleur rouge évidement présente dans le paysage mais elle ne l'avait pas quitté jusqu'ici, s'étant imprimé sous ses paupières. Le ciel rouge sang faisait échos aux pleines brulées où aucune végétation ne survivait. Tout n'était que feu et désespoir dans ce monde illusoire. Uruha n'était pas vraiment rassuré mais il se reprit bien vite. Il s'était imaginé pendant un quart de seconde en princesse... C'est vrai : passer d'un palais à des terres hostiles cela rappelait vaguement des contes ou autres histoires fictives du genre. Mais n'étaient-ils pas déjà tous perdus dans une fiction complètement farfelue ? Cette guerre entre vertus et péchés Uruha aurait presque pu en rêver. Mais au fond de lui la conviction que tout ceci n'était pas le fruit de drôles de rêveries était bien présente car le danger se faisait sentir. Uruha se leva et observa encore ces vallées enflammées. Il y avait bien un bâtiment en ruine au fond mais il paraissait si loin... Pas le moment de changer encore de monde pour aller dans la paresse... Uruha partit donc pour ce bâtiment. Seules la souffrance et la rage régnaient ici. Uruha ne voulait plus se laisser emporter par ses émotions mais par son instinct et c'est d'ailleurs à ce moment là que son péché refit son apparition...

Uruha en avait assez : pas d'eau, pas d'autre couleur que le rouge et plus d'amis. Pas de doute il était bien en enfer mais là, il en avait envie... devait-il se... Ah ben non il n'y avait aucun buisson où se cacher, pas le moindre endroit pour satisfaire ce corps qui était aussi chaud que le lieu où il se trouvait... Il marcha donc la tête basse, fixant le sol brulé, les bras dans le dos, son corps rongé par la chaleur du désir et de l'environnement... Soudain une explosion lui fit lever la tête. Surpris, il s'arrêta et fixa pendant un moment l'endroit d'où venait ce bruit : ce n'était pas si loin que ça... Après un petit moment de réflexion, il partit en courant vers le lieu pour se retrouver face à un bâtiment en ruine et en feu. Pas étonnant pour ce lieu... Uruha réfléchit et se tint le menton en position de réflexion...

*Trois solutions : ou il y a de la combustion spontanée dans les environs, dans ce cas je ne devrais pas rester ici, ou alors les habitants de ce monde aiment bien les explosions ou bien ils ont des supers pouvoirs...* Pensa le blond perdu dans une grande réflexion.

Il n'était pas si idiot, la chaleur lui faisait tourner la tête et il n’arrivait plus à se concentrer, mais il vit que les dégâts étaient tout sauf naturels... Comme tout ce qui se trouvait ici...  Alors Uruha partit en direction d'une sorte de forêt mais ne préférait pas appeler au cas où lui aussi finirait consumé par le feu, et il n'avait aucune envie de finir ses jours ici comme sur un bûcher bien que l’atmosphère pesante était la même... Uruha n'en pouvait plus, son cœur suffoquait et son corps continuait d'être de plus en plus brûlant... Le guitariste plissa les yeux et au loin crut reconnaître une silhouette mais vit un des derniers buissons en vie entrain de se décomposer à cause du feu pour devenir cendres... Bientôt une autre personne se joignit à la première. Uruha décida de s'approcher pour entendre. La personne qui venait de rejoindre la première parla :

-Salut toi ! Je m'appelle Takeru du groupe SuG ! Il me semble t'avoir déjà vu... hm... t'es pas un chanteur d'un groupe célèbre aussi ? Je suis si heureux de voir enfin quelqu'un ! Ça fait des heures que je marche sans rencontrer personne ! Dit...c'est pas le paradis ici hein...? Ce lieu n'est pas vraiment accueillant et est assez sombre et lugubre... puis qu'est ce qu'il fait chaud ! La chaleur ne te dérange pas ? Pardon je parle trop... c'est que... je suis comme je t'ai dit super content de voir un visage familier... je me sentais beaucoup trop seul depuis, alors...hm...

Est-ce qu'il respirait entre chaque débit de paroles ? Sérieusement, Uruha s’inquiéta pour ce jeune homme blond plutôt mignon et un peu trop bavard... Quoi qu'il en soit, le jeune homme fit enfin une pose mais reprit aussitôt. Laissera t-il un jour l'autre personne répondre ? Uruha n'arrivait pas à le voir à cause du buisson qui brûlait toujours...

-Est ce que... tu aurais vu des gens de mon groupe ? Je n'ai rencontré personne encore... il y a une ''pseudo salle de bain'' où je pourrais me refaire un peu la face ? Je suis sans doute pas très présentable... un miroir !! Tu as un miroir sur toi ? Ou n'importe quoi d'autre où je pourrais voir mon reflet ! C'est assez vitale pour moi, je ne peux vivre sans avoir un objet où je puisse me regarder... pardon... je parle encore... je me tais... enfin je vais essayer c'est assez dur...hm...

Il ne cessera donc jamais de parler ? Ah si ça y est il essaye alors. Uruha prit cette chance pour faire son entrée... Le guitariste s'avança et reconnu... Oh non ciel... C'était lui !

« Ruki ?! » S'exclama Uruha surprit. « C'est toi c'est vraiment toi ? »

Il était ravis de ne pas avoir à l'affronter. Uruha sourit pour la première fois depuis qu'il était ici.

« Tu sais depuis combien de temps je te cherche ? »

Puis Uruha se souvint qu'un autre homme était présent...

« Pardon je dérange ? Je m'appelle Uruha. »

Le guitariste sourit de nouveau puis s'approcha de Takeru, lui prit la main et la baisa avant de se retourner et se mettre à côté de Ruki pour lui embrasser la joue.

« Alors mes mignons vous disiez quoi avant que j'arrive ? »

Uruha mourrait d'envie de sauter sur un des deux. Plus Ruki mais il avait envie de faire pleins de choses... Uruha croisa ses bras et mit sa tête dessus observant Ruki avec un mince sourire passant ses mains sur ses cuisse en de légère caresses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruki

Roi de la colère
Roi de la colère
avatar


Messages : 167
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 35
Localisation : Tokyo

Feuille de personnage
Objets/sorts:
100/100  (100/100)
Jauge d'aide:
5/5  (5/5)
Points hiérarchiques: 245

MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Dim 7 Juil - 21:18

La chaleur environnante devenait presque étouffante mais Ruki n'y fit même pas attention. A force il y était habitué et c'est comme si même lui il avait cesser de respirer. Il fronça les sourcils et serra les dents pour éviter de brûler une fois de plus tout ce qu'il y avait autour de lui. Le chanteur pris sa tête dans ses mains avant de glisser ses doigts dans ses cheveux en les tirant un peu en arrière. Il avait une envie de tout détruire tellement forte qu'il la sentait pulser dans ses veines. Mais il devait arriver à se maintenir arriver à contenir toute cette haine sans la laisser gagner du terrain. Entre colère et tristesse le petit blond ne savais plus du tout où se placer … C'est alors qu'il entendit des bruits de pas précipités arriver dans sa direction. Ruki fronça les sourcils avant de se relever d'un coup sec par réflexe de défense. C'est alors qu'une silhouette se détacha petit à petit de l'ombre pour enfin se montrer à la lumière des flammes qui brûlait encore sur la végétation alentour. Ruki resta de marbre et ne bougea pas d'un centimètre détaillant le nouvel arrivant du regard. Il était blond et avait une petite bouille enfantine et souriante. Ruki le reconnus immédiatement il savait qu'il s'agissait de Takeru et était étonné de le voir ici. Il le connaissait car leur deux groupe faisait partie de la PS Compagny. Malgré tout le chanteur des The GazettE se doutait que Takeru se rappelle de lui étant donner qu'ils ne se sont croiser que très peu de fois dans les couloirs de la PS.

- Salut toi ! Je m'appelle Takeru du groupe SuG ! Il me semble t'avoir déjà vu...hm...t'es pas un chanteur d'un groupe célèbre aussi ? Je suis si heureux de voir enfin quelqu'un ! Ca fait des heures que je marche sans rencontrer personne ! Dit...c'est pas le paradis ici hein...? Ce lieu n'est pas vraiment accueillant et est assez sombre et lugubre...puis qu'est ce qui fait chaud ! La chaleur ne te dérange pas ? Pardon je parle trop...c'est que...je suis comme je t'ai dit super content de voir un visage familier...Je me sentais beaucoup trop seul depuis alors...hm...

Comme si il ne savait pas de qui il s'agissait … Il venait à peine d'arriver et le blond l'exaspérait déjà … Non, non jamais ils ne ce sont croiser Ruki est un grand inconnu et il n'est pas chanteur il est plombier !! Une envie de se foutre en rogne lui traversa soudainement l'esprit mais Ruki ne fit que se tendre en serrant les points et en fronçant un peu plus les sourcils. Il n'avait toujours pas bouger même pas pour ouvrir la bouche. Ruki savait que Takeru était un véritable moulin à parole selon les autres de la PS en tout cas. Les The GazettE n'avaient pas vraiment eus le temps de faire connaissance avec les SuG et c'est donc pour cette raison que l'autre ne se souvenait pas de lui. Et voilà qu'il recommence …

- Est ce que...tu aurais vu des gens de mon groupe ? Je n'ai rencontré personne encore...il y a une ''pseudo salle de bain'' où je pourrais me refaire un peu la face ? Je suis sans doute pas très présentable...Un miroir !! Tu as un miroir sur toi ? Ou n'importe quoi d'autre où je pourrais voir mon reflet ! C'est assez vitale pour moi, je ne peux vivre sans avoir un objet où je puisse me regarder...pardon...je parle encore...je me tais...enfin je vais essayer c'est assez dur...hm...

C'est vrai que depuis son arrivé ici il n'avait croiser qu'une seule personne et il ne s'agissait pas de quelqu'un qu'il connaissait. Il trouvait ça tout de même étrange mais il a fallu que ça tombe sur lui … Heureusement que ce n'était pas une personne de son groupe sinon il ne pense pas pouvoir réussir à se tenir calme comme il le souhaitait … Pour l'instant le blond n'avait pas exploser de rage et il s'en félicitait intérieurement parce que pour ne pas s'énerver face à un moulin à parole tel que Takeru il faut vraiment être un as … C'est pour cette raison que Ruki n'avait pas encore ouvert la bouche d'ailleurs car il sait très bien qu'il se serait emporter sinon … A en croire à ce qu'il disait Ruki identifia le nouvel arrivant comme étant dans l’Orgueil. C'est vrai un gars qui aime son reflet comme lui c'est forcément ce péché … Ruki n'avait toujours pas prononcé un seul mot et continuait de dévisager Takeru avec son sourire qu'il avait envie de briser … Voir les gens sourire le rendait encore plus triste et en colère qu'il ne l'était. Pourquoi ? Pour la simple raison qu'il était le seul à être sans émotions joyeuse ou bonheur. Cela l'importait peu même si ça lui faisait quelque chose il essaya de passer outre. Il n'avait pas envie de lui répondre envie de partir pour ne pas encore déborder comme d'habitude mais une voix familière l'empêcha de faire le moindre mouvement.

« Ruki ?! » S'exclama Uruha surprit. « C'est toi c'est vraiment toi ? »

Le dénommé Ruki se tourna brusquement et son cœur manqua un battement lorsqu'il vit la silhouette d'Uruha s'approcher. Il ne manquait plus que ça … Lui qui voulait calmer ses saute d'humeur ça n'allait pas vraiment se dérouler comme prévue … Il ne savait même pas comment réagir face à ça. Soit lui éclater la tête directement pour tout ce qui lui a fait subir depuis longtemps ou s'il devait lui crier toutes les injures du monde pour avoir osé se présenter devant lui … Son envie de vengeance bouillonnait au fond de ses entrailles. Rien qu'à le voir il voulais déchiqueter son si beau visage, voir sa peau lisse et pâle parsemer de sang rouge, le voir se tordre de douleur et lui implorer de le laisser. Il voulais le voir souffrir comme il a souffert il voulait le voir crier et pleurer à en crever … Rien qu'à voir sa mine joyeuse Ruki se retenait de le brûler vif …

« Tu sais depuis combien de temps je te cherche ? »


Ruki ne l'écoutait même plus sa soif de vengeance était en train de déferler dans sa tête et ses poings serrer voilait aller s'écraser contre la mâchoire du plus âgé Il osait rester en plus … Ruki n'avait toujours pas ouvert la bouche depuis le début de peur de commettre un acte irréparable. Il serrait capable dans ses flots de haine de tuer son ami … Une chose qu'il n'aurait jamais fait avec ce péché mais qui risquait fort probablement d'arriver.

« Pardon je dérange ? Je m'appelle Uruha. »


Oui tu dérange !! Enfin pas vraiment puisque Ruki comptait partir avant qu'il ne fasse son entrée. Mais le voir arriver était bien la dernière chose que le chanteur souhaitait. Comment contenir autant de colère. Des millions d'idées lui traversèrent l'esprit à ce moment là. Lorsque le guitariste baisa la main de Takeru, Ruki eus une image dans la tête que jamais il n'aurait eus … Uruha transpercer de part et d'autre par de longues pointes en acier en train de crier sa douleur. Ruki rigolerai de cette scène s'il y était mais cette image qui venait de s'infiltrer dans sa tête lui faisait plus peur qu'autre chose … Il n'avait pas peur que ça arrive à son ami bizarrement. Ce dont il avait peur c'est de devenir complètement cinglés … Avec toutes ses noires pensées il ne fit pas attention lorsque le guitariste posa ses lèvres sur sa joue. Il réagit quelques secondes plus tard fronçant les sourcils de plus belle sentant sa haine déborder … La colère qu'il a contenue jusqu'à maintenant il ne pourrait pas la faire taire … Non cette émotion était beaucoup trop forte il ne faisait pas le poids face à ça.

« Alors mes mignons vous disiez quoi avant que j'arrive ? »


Le jeune chanteur des The GazettE n'avait pas ouvert la bouche jusque là et n'avait fait aucun mouvement. Soudain il sentit qu'il ne pouvait plus se retenir et avança dangereusement vers Uruha avant de le pousser brusquement le faisant vaciller quelque peu. Une flamme dansait dans le regard du plus jeune du groupe.

« Qui t'as permis de me toucher ?! Je t'interdis de m'approcher c'est clair ?! »

La haine c'était emparer de lui et il leva le poing sur Uruha ayant envie de le voir souffrir. Soudain il arrêta son geste lorsqu'il vit le visage du guitariste. Il sentit son regard s'embuer doucement lorsque la terrible fatalité s'afficha dans son esprit. Il ne pouvait pas le frapper … Il n'en avait pas la force … Quelque chose au fond de son cœur le retenait de le faire pourtant dans son esprit il voulait vraiment qu'il est mal jusqu'à en crever, qu'il pleure devant ses yeux mais c'est comme si quelque chose d'invisible l'en empêchais. Son poing tremblait affreusement et il continua sa trajectoire jusqu'à aller s'écraser sur le tronc d'un arbre non loin de Takeru qui les observait encore. C'est comme si Uruha avait le droit de le faire souffrir à sa guise sans que lui ne puisse rien faire … Comme s'il était né pour endurer les coups qu'on lui donner et qu'il n'avait pas le droit de répliquer … Cette seule hypothèse le mit dans un état encore plus violent que précédemment. Il empêcha de toutes ses forces ses larmes couler puis se tourna brusquement pour reposer à nouveau son regard dans celui d'Uruha. Le chanteur tentait de refouler ses larmes mais sa colère prit le dessus.

« Je te préviens que si tu dégage pas tout de suite de la je t'explose c'est compris ?! » Hurla Ruki sans contenir son agressivité. Il se mordit férocement la lèvre pour ne pas défigurer Uruha sur l'heure jusqu'à s'en faire une marque. Son regard se tourna vers Takeru qu'il avait presque oublier. « Et toi je te préviens que si tu l'aide il va t'arriver des bricoles … »

Le chanteur ne pus s'empêcher de faire naître une flamme à ses pieds dû à sa colère qui prenait de l’ampleur de minute en minute. La flamme ne cessait de grandir à mesure que Ruki respirait. Ses larmes n'avait pas couler mais la haine était toujours afficher sur son visage. Il défia alors Uruha du regard souhaitant le faire souffrir rien que par la pensé. Le voir mourir sous ses yeux mais cela était impossible. Pourquoi ne pouvait-il pas le faire de ses propres mains alors ? Qu'est ce qu'il l'en empêchait ?

« J'ai plus envie d'entendre parler de toi … Tu n'est vraiment qu'une ordure Uruha !! Si tu savais comme j'ai envie de te crever pour tout le mal que tu m'as fait … Maintenant dégage je veux plus te voir tu me dégoûte ! » Cracha Ruki En continuant de lui lancer des regards remplie de rancœur.

Son cœur battait à cent à l'heure dans sa poitrine dû à la colère qui le gagnait. Son sang s'agitait dans ses veines et ses larmes refirent surfaces mais il ne les feraient pas couler celui qui devait souffrir c'était Uruha et les autres membres de son groupe pas lui plus jamais ...

_________________
I'm frail then please protect me ... ♥

My devil on the bed:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pop-parallel-worlds.forumactif.org
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Mar 9 Juil - 20:50

Takeru entendit du bruit derrière leur position et vit un autre jeune homme arriver. Il semblait connaître le garçon avec qui Takeru parlait. Mais oui !! Ruki !!! Takeru arqua un sourcil, il avait vraiment changer depuis la dernière fois. Il semble plus froid et plus colérique que d'habitude...Takeru se rétracta doucement. Il n'aimait pas ce qu'il voyait. Il sursauta lorsque le dit Uruha lui baisa la main. Un fan ? Non, il n'en avait pas la tête... Lui aussi semblait étrange...Takeru n'était pas effrayé mais plutôt pas à sa place. Apparemment le jeune Uruha chercher le dit Ruki donc en gros...le mec bizarre cherchait le méchant...hm non...enfin bref ! Ils se connaissaient, normal dans un sens, le chanteur et un des guitariste du même groupe ! Mais Ruki ne semblait pas si ravi de le voir...

« Qui t'as permis de me toucher ?! Je t'interdis de m'approcher c'est clair ?! »

Takeru ouvrit grand les yeux en sursautant. Il ne s'attendait pas à une réaction aussi violente de la part de Ruki. Il sentait son énervement et sa colère, mais il ne pensait pas que c'était à ce point. Il se mit à l'écart au cas où des coups de poings viendraient à valser. A côté d'un arbre calciné, Takeru écoutait leur conversation, s'étant pratiquement oublié.

« Je te préviens que si tu dégage pas tout de suite de la je t'explose c'est compris ?! »

Le voilà qu'il hurle maintenant, Takeru sentit le poing de Ruki briser le tronc d'arbre à quelques millimètres de sa joue et le regarda surprit mais aussi assez remonté par ce geste.

« Et toi je te préviens que si tu l'aide il va t'arriver des bricoles … »

Takeru croisa les bras et le défia du regard. Il était peut etre orgueilleux mais il était aussi têtu et possédait quelques sautes d'humeur. Il n'allait pas se laisser faire, il n'allait pas s'écraser aussi facilement même si la discussion ne le regardait pas, mais ce geste l'avait mit dans tous ses états

« J'ai plus envie d'entendre parler de toi … Tu n'est vraiment qu'une ordure Uruha !! Si tu savais comme j'ai envie de te crever pour tout le mal que tu m'as fait … Maintenant dégage je veux plus te voir tu me dégoûte ! »

Takeru s'approcha des deux jeunes hommes et regarda Ruki droit dans les yeux levant légèrement la voix.

- Dis donc monsieur le colérique, si t'as un problème va voir quelqu'un ! C'est pas une raison pour t'en prendre aux autres et en particulier à moi qui n'est rien fait ! Recommence et j'explose ta petit face de chanteur d'opérette t'as compris ! On entend que toi gueuler dans tout ce putain de monde ! Alors baisse d'un ton et calme toi ! Je veux bien être gentil mais faut pas pousser ! En plus ce mec je le connais même pas et tu veux que je l'aide ! J'aide pas n'importe qui mon gars par contre toi rends toi dans un hôpital psychiatrique parce que t'es pas tranquille dans ta tête ! Essaye encore de me mettre ton sale poing dans la gueule et je te promet que je vais t'en faire voir de toutes les couleurs t'as compris ! C'est pas en me jetant des regards noirs que tu vas me faire peur ! J'ai l'air tout mignon mignon mais faut pas m'chercher !

Takeru n'avait jamais été aussi énervé de sa vie. Le simple fait de voir quelqu'un être en colère pour rien et en plus manquant de lui foutre un coup de poing dans la tronche, le rendait extrêmement colérique. Si Ruki avait le malheur de le toucher, Takeru deviendrait fou de rage et le tabasserait. Cela tournerait donc à une fight sans précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Uruha

Roi de la Luxure
Roi de la Luxure
avatar


Messages : 45
Date d'inscription : 20/04/2013

Feuille de personnage
Objets/sorts:
0/100  (0/100)
Jauge d'aide:
5/5  (5/5)
Points hiérarchiques: 445

MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Mer 31 Juil - 22:10

Ruki avait l'air sur les nerfs et à bout. Il faut dire un moulin à paroles tel que Takeru ça avait de quoi en énerver plus d'un. Uruha se concentra sur le visage de son ami constatant que derrière cette colère apparente qui était sans doute son péché se cachait de la tristesse ce qui surprit le blond. Le guitariste fronça les sourcils d'incompréhension face à la réaction de Ruki. Uruha s'approcha du chanteur de son groupe mais celui-ci le repoussa avec une violence que le plus âgé ne connaissait pas. Les yeux du chanteur tel des brasiers faisaient ressortir la colère qui régnait chez le plus jeune

« Qui t'as permis de me toucher ?! Je t'interdis de m'approcher c'est clair ?! »

Uruha resta sans voix face à cette réaction un moment de battement pour le cœur du guitariste qui en pris un coup. Le guitariste entre ouvrit les lèvres de surprise, les yeux grand ouverts et le souffle court. Le guitariste resta de glace devant la réaction du plus jeune et pourtant avant ils étaient si proche que c'était t-il passé ? Uruha à dû manquer un épisode car il ne se rappelait pas vraiment avoir laissait son chanteur dans cet état il ne l'aurait pas supporté. Des souvenirs remontèrent à la surface embuant les deux iris d'Uruha qui ne tardèrent pas à déborder aux vues des images défilant dans son esprit. Les larmes coulèrent avec une lenteur presque irréel sur les joues si pâles du guitariste, pour qui chaque seconde se résumaient à une éternité. C'est en se revoyant rire avec les membres de son groupe dans la loge et sur scène tous ces bons souvenirs où tous unis ils s'amusaient et traversaient tout ensemble que plus rien d'autre n'avait d'importance pour lui pas même son péché qui n'avait pas pris le pas sur sa tristesse. Qu'avait-il raté ? Qu'avait-il fait de travers ? S'il le fallait il aurait tout recommençait pour que ce soit parfait. Une larme arriva au niveau de son menton.

« Ruki » Prononça doucement le guitariste d'une voix presque inaudible.

La larme alla s'échouer au sol au même moment. Soudain le chanteur leva le poing vers Uruha dont les larmes avaient dû mal à s'effacer et la douleur du mal à passer... La respiration du guitariste s'accéléra mais il n'osa rien faire car c'était Ruki. Il aurait bien ripostait mais il ne croyait pas Ruki capable de ça. Alors tout ce que le guitariste pu faire c'est mettre ses avant-bras en guise de bouclier et de tourner la tête fermant les yeux en les crispant. Comment Ruki pouvait-il ? N'étaient-ils pas proche ? Peu importe ce que le guitariste avait fait leur amitié était plus forte n'est-ce pas ? La flamme de colère dans les yeux de Ruki sembla vaciller car il s'interrompit son expression changea du tout au tout. Le guitariste rouvrit les yeux surpris et regarda Ruki. Cela signifiait-il qu'il n'était pas si médiocre aux yeux de son chanteur ? Uruha regarda le chanteur avec tout l'amour qu'il ressentait à son égard il voulait tant le consolait mais Ruki le rejetterait... Il voulait tant le serrer dans ses bras mais Ruki lui avait interdit... Il voulait tant être au près du chanteur dans l'avenir mais Ruki voulait le voir souffrir... Il voulait tant de choses qu'il n'aurait pas car Ruki n'était plus enclin à rendre l'amour qu'ils échangeaient si bien avant. Alors le guitariste blond n'avait d'autre choix que de rester immobile. Il n'avait d'autre choix que de le laisser faire sans rien dire. Il n'avait d'autre choix s'il voulait comprendre... Comment une relation aussi fusionnel avait pu finir ainsi ? Le chanteur se tendit et son poing poursuivit sa trajectoire. Une expression de tristesse s'affichant dans le regard noisette d'Uruha. Il ne pouvait le croire... Non il ne voulait pas le croire... Mais à la plus grande stupéfaction du guitariste le poing du plus jeune s’abattit sur l'arbre de derrière avec force. L'écorce vola en éclat sous le coup, Takeru se trouvant juste à côté, toujours là observant cette scène de pur souffrance d'un œil des plus surprit. Une nouvelle fois les prunelles de Ruki s'encrèrent à celles du guitariste qui vit de nouveau de la tristesse par delà les flammes de colère qui avaient entraîné son chanteur dans la souffrance.

*Non Ruki pas ça.. * Pensa alors le plus âgé.

« Je te préviens que si tu dégage pas tout de suite de la je t'explose c'est compris ?! » Hurla Ruki sans contenir son agressivité.

Uruha baissa la tête ne comprenant plus son ami qui était un trésor pour lui... Jusqu'à ce jour il pensait tout connaître de lui... Pour lui ce n'était pas Ruki... Pour lui le chanteur était au Japon en sécurité dans son lit en train de dormir paisiblement et sans souffrances... Uruha avait déjà observait Ruki dormir et le trouvait adorable il aurait donnait beaucoup pour revenir à cette époque. Mais il aurait surtout tout donné pour arrêter cette mascarade... Comme une mélodie du diable, ils étaient obligés d'en suivre le rythme et d'avancer... Uruha se reprit et releva la tête évitant tout de même le regard du chanteur de peur que la tristesse ne s'exprime à sa place. Ruki se mordit la lèvre mais même si c'était de rage cela suffit à Uruha pour réveiller en lui son péché. Ruki détourna son regard vers Takeru qui avec le temps avait su se faire oublier et Uruha ne se rappela de sa présence que lorsque Ruki prit de nouveau la parole de sa voix qu'Uruha ne cessait de vouloir réentendre.

« Et toi je te préviens que si tu l'aide il va t'arriver des bricoles … »

Uruha contempla la flamme grandissante aux pied de Ruki ne voulant plus croiser son regard. Le jeune chanteur des Sug croisa les bras défiant Ruki du regard mais lorsque le guitariste voulu revoir le beau visage de son chanteur tout ce qui vit c'est de la colère et du défi. Où était passé sa tristesse ? Car celle d'Uruha était toujours présente. Les flammes au sol crépitaient doucement rappelant à Uruha où ils étaient. Une terre corrompu depuis bien longtemps et le péché de Ruki ne pardonnait rien.

« J'ai plus envie d'entendre parler de toi … Tu n'est vraiment qu'une ordure Uruha !! Si tu savais comme j'ai envie de te crever pour tout le mal que tu m'as fait … Maintenant dégage je veux plus te voir tu me dégoûte ! » S'écria Ruki la haine dans le regard envers Uruha qui ne pouvait plus faire marche arrière.

Alors c'était comme ça un adieu douloureux ? C'était ça que ça faisait ? Étrange sensation qu'Uruha ne souhaitait à personne. Le guitariste fixa Ruki de ses yeux brillants de larmes trop douloureuses pour qu'elles soient retenus. Mais rien ne s'échappa de ses yeux qu'avait-il fait ? Uruha ne pouvait pleurer ou regretter une erreur qu'il ignore. Alors ses yeux noyés de larmes se fixèrent sur Ruki avec douleur. Uruha voulait répliquait mais Takeru s'approcha et le guitariste le regarda s'avancer vers eux en silence. Uruha ne savait plus où se mettre ces comme des million de poignards dans son cœur un de plus et son compte était bon...

- Dis donc monsieur le colérique, si t'as un problème va voir quelqu'un ! C'est pas une raison pour t'en prendre aux autres et en particulier à moi qui n'est rien fait !

Uruha demeura surprit face à ces propos mais un temps soit peu reconnaissant que le petit chanteur des Sug rétablisse la situation mais malheureusement il continua, lui et sa grande bouche...

- Recommence et j'explose ta petit face de chanteur d'opérette t'as compris ! On entend que toi gueuler dans tout ce putain de monde ! Alors baisse d'un ton et calme toi ! Je veux bien être gentil mais faut pas pousser !

Uruha fronça les sourcils désapprouvant la réaction du plus jeune qui n'avait apparemment aucun respect ou sens de politesse.


*Ce petit n'était que bon à mettre dans un lit... * Songea Uruha et Takeru ne faisait que s'enfoncer par ses propos.

-En plus ce mec je le connais même pas et tu veux que je l'aide ! J'aide pas n'importe qui mon gars par contre toi rends toi dans un hôpital psychiatrique parce que t'es pas tranquille dans ta tête !

Le guitariste n'apprécia pas et cela serait étonnant que Ruki apprécie également. Un nouveau poignard de souffrance vint se planter dans son cœur qui battait de l'aile. Penser à autre chose le soulagerait peut être mais rien à faire il ne pensait qu'à une chose, son péché devenant plus puissant à cause de son ignorance. Takeru était vraiment une tête de linotte qui ne savait pas réfléchir et Uruha avait bien d'autres qualificatifs pour lui tellement il ne savait pas y faire... Au plus grand malheur d'Uruha il poursuivit.

-Essaye encore de me mettre ton sale poing dans la gueule et je te promet que je vais t'en faire voir de toutes les couleurs t'as compris ! C'est pas en me jetant des regards noirs que tu vas me faire peur ! J'ai l'air tout mignon mignon mais faut pas m'chercher !

S'en était trop s'était tout bonnement ridicule. Ce battre sur les terres brûlés n'avait rien d’anodin mais pour un péché tel que l’orgueil ne devait-il pas faire attention à son apparence ? Uruha soupira il était tant de remonter la pente.

« Bien... » Esquissa la voix d'Uruha, enrouée par la tristesse et le silence qu'il avait maintenu regardant ses vis à vis se battre inutilement.

Le guitariste se racla la gorge il était tant de répondre et ne pas faiblir...

« Je crois que ça va aller ainsi d'accord je crois que nous avons beaucoup de choses à nous dire et nous pouvons le faire de manière civilisé pas comme des animaux... Quoi qu'il y a autre chose qu'on pourrait faire comme des bêtes. »

Uruha poussa un légers grognement passant son doigt en dessous du menton de chacun de ses deux vis à vis. Uruha partit vers un rochers non loin s'y asseyant de manière sexy.

« Bien je n'aime pas beaucoup les mots personnellement je préfère les gestes sensuelles... » Uruha sourit en se caressant le ventre de manière explicite lançant des regards pleins de sous-entendus et poursuivit se remettant normalement d'un seul coup. « On va faire avec... D'abord je voudrais te dire mon cher mon beau Takeru que ton péché n'est pas la colère alors attention à ne pas déraper. » Dit Uruha d'un air provocant et sensuel faisant un signe négatif de son indexe et Uruha continua sur sa lancé. « Ensuite Ruki je ne vois pas en quoi je t'ai blessé alors si tu me disais je pourrais régler ça et si tu refuse... »

Le guitariste avait murmurer les quatre derniers mots. Ces quatre derniers mots pleins de sous-entendus... Uruha se leva et se mit derrière son chanteur pour murmurer à son oreille.

« Je pourrais te faire plaisir de bien des façons mais tu n'auras pas le choix... A vrais dire je ne te le laisserai pas... »

Le guitariste sourit à l'oreille de Ruki de manière mal saine. Depuis trop longtemps il était perverti et le corps de son ami lui donnait envie... Il embrassa la tempe de son chanteur et partit vers Takeru. Il passa derrière se dernier collant son corps à son dos.

« Tu es magnifique retiens le... » Susurra Uruha.

Le guitariste sourit encore et reparti à son point de départ ayant effectué un tour autours de ses deux camarades de péché.

« Je vous propose d'arrêter de s'énerver il faudrait qu'on fasse ça contre nos inverse je vous ferez remarquer que nos vies sont peut être en jeu alors à votre place je ne ferais pas de vague... Mais si une aventure dans un lit vous tente je suis disponible... Moi et mes confrères de la luxure on peut vous permettre de vous détendre mais Ruki je te garde personnellement ça fait trop longtemps que je t'attends... »

Uruha commença des mouvements de bassin et de hanches très sexy en se léchant la lèvre.

_________________
Mords-moi sans détourner les yeux
My beautiful devil on the bed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruki

Roi de la colère
Roi de la colère
avatar


Messages : 167
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 35
Localisation : Tokyo

Feuille de personnage
Objets/sorts:
100/100  (100/100)
Jauge d'aide:
5/5  (5/5)
Points hiérarchiques: 245

MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Jeu 1 Aoû - 18:55

Ruki regarda Uruha dans les yeux les sourcils froncer. Comment osait-il rester encore ici ? Les larmes du guitaristes était maintenant visible dans ses yeux s'écoulant doucement le long de ses joues. Ruki se mordit la langue de toue ses forces en voyant ça. Tellement qu'il se fit légèrement saigner. Il ne fit pas attention et se concentra sur les expressions d'Uruha. Cela fit un pincement au cœur de Ruki en voyant ça mais il n'avait pas la force de le pardonner pour tout ce qui lui avait fait subir … Non il ne pouvait tout simplement pas … Ruki était dans une colère si noir qu'il savait qu'il n'en sortirait jamais. Il se disait que tout son groupe était comme ça de toute manière il ne le méritait pas après tout ce qui lui avait fait subir ! Le laisser ainsi à l'écart ou ne faire attention à lui uniquement quand on avait besoin de quelque chose … ils s'entendaient si bien entre eux alors qu'ils y retourne mais qu'il ne lui reparle plus !

Plus Ruki parlait et plus Uruha pleurait. Le petit chanteur s'éloigna un moment pour ne plus voir ça mais resta tout de même proche. Il n’allait pas partir sans avoir fait mordre la poussière à Uruha. Mais pourtant il souffrait et c'est ce que voulait Ruki non ? Mais pourtant quand il le voyait comme ça c'est à lui que ça faisait du mal … Pourtant ça ne devait pas se passé comme ça … Il devait en rire de le voir pleurer, il devait en rire de le voir souffrir … Mais non au contraire cela le faisait souffrir … Et rien que ça suffit à faire monter sa colère en flèche. Le roi de la colère serra les poing faisant brûler un arbre mort non loin d'eux. Il n'en pouvait plus de ce péché il était obliger de toujours s’énerver pour un oui ou pour un non et en plus il ne faisait que tout incendier autour de lui …

C'est alors que Takeru à coté d'eux s'approcha de Ruki qui en le voyant s’avancer le foudroya du regard. Il faisait peur de cette manière et on pouvait y voir une flamme danser devant ses yeux. Si le blond avait le malheur d'ouvrir sa bouche il pourrait bientôt lui dire adieu ! Ruki était assez remonter comme ça mais si il mettait son grain ça risquait de partir en meurtre et beaucoup de fan pleurerait la mort du chanteur des SuG … C'est alors qu'il commença à déballer un tas de choses qui ne plurent pas du tout à Satan. A mesure que le blond parlait les muscles de Ruki se contractaient et les veines de son front ressortaient un peu. Son sang pulsait dans ses veines pour ne faire qu'un tour et lorsque le blond eus finis d'un air fière Ruki se rua sur lui tel un aigle sur sa proie. Il l'attrapa par le col et le plaqua violemment contre un arbre non loin de là. Il serra sa prise en essayant de l'écraser le plus possible contre le tronc.

« Alors écoute moi bien sale microbe ! T'as pas intérêt à ouvrir encore une fois ta grande gueule sinon je t'explose ! » S’énerva le chanteur en rencognant la tête de Takeru au tronc de l'arbre. « Alors maintenant mêle-toi de tes affaires bâtard ou sinon je t'éclate la tronche ! »

Il leva le poing pour lui mettre la raclé de sa vie mais Uruha se mit alors à parler en interrompant le plus jeune dans son geste. Il laissa retomber Takeru sans même le regarder. Il s'éloigna un peu puis enflamma un autre arbre au loin avant de croiser le bras. Le petit chanteur était dans une colère sans nom et il ne savait pas par quel miracle il avait réussit à ne pas étrangler Takeru sur le coup. Lorsque le guitariste se remis à parler Ruki tourna les yeux vers celui-ci et le vit s'asseoir sur un rocher en faisant des choses des plus explicites pour accompagner ses parole. Le blond tourna les yeux dans une autre direction pour ne pas voir ça exaspérer par son impudeur. Ruki dégagea sa tête lorsqu'il lui mit le doigt sous le menton. Le chanteur n'aimait pas la manière dont se pavanait Uruha mais ce petit manège avait au moins réussit à le calmer un petit peu sans pour autant l’apaisé complètement.

Le guitariste alla vers Uruha pour lui parler doucement et Ruki vu la petite distance ne parvenait pas à entendre ce qui lui disait … Il ne chercha pas à comprendre et laissa ses yeux courir sur les arbres morts qui trônaient dans cette vallée. Lorsque le soldat de la luxure s'approcha de Ruki pour lui dire des paroles plus que clarifié avant de laisser en suspends sa phrase. Le chanteur tourna immédiatement le regard vers le guitariste le regardant dans le blanc des yeux avec une pointe de colère toujours visible dans ses iris bleus. Il sursauta légèrement quand Uruha vint se mettre derrière lui pour lui chuchoter quelques paroles à l'oreille. Ruki avait le regard droit et toujours plonger dans la colère mais se laissait néanmoins faire. En entendant ça quelque chose en lui comme un sentiment ou bien son caractère d’antan remonta à la surface. Quand il était humain il n'avait pas oublier qu'il était d'un caractère un pervers mais l'avait totalement perdu depuis qu'il était arriver ici. Les quelques mots d'Uruha réussirent à le faire frissonné de désir mais Ruki pencha la tête sur le coté en bougeant un peu les épaules pour arrêter ses frissons. Il ne voulait pas faire une chose pareil même si ça faisait longtemps qu'il en avait envie. Mais ça c'était quand il était encore humain. Maintenant à part la colère il n'as connus aucun autre sentiment.

Uruha revint vers Takeru et Ruki préféra ne pas faire attention en retournant s'asseoir sur le rocher où se trouvait le guitariste peu de temps avant. Pourquoi est-ce qu'il était comme ça ? Pourquoi devait-il avoir atterrie dans la luxure ? Comme si Ruki allait le laisser le tripoter. Non mais il rêvait ! En plus comme l'as si bien dit Uruha il devrait le forcer parce qu'il ne le ferait jamais ! Puis qui c'est ce qui arriverait à Uruha si il essayait de le forcer … Uruha se remit devant les deux jeune homme afin de prononcer des paroles que Ruki écoutait attentivement. Oui c'est vrai qu'il y avait cette guerre mais Ruki l'avait presque oublier … Avec tout ce qui lui arrivait en ce moment il ne voulait plus faire attention à rien à part tout brûler sur son passage. De plus pourquoi aiderait-il les autres péchés puisque eux ne faisait pas attention à lui. Les autres péchés le détestait et ça n’allait pas en s'arrangeant il en avait eus la preuve avec Kanon et maintenant avec Takeru … De toute manière c'était réciproque Ruki ne pouvait pas se les voir … Alors dans ce cas là pourquoi aider des gens qui ne vous aime pas et inversement ? Non Ruki refusait catégoriquement …

Uruha continua de discourir et ses dernières paroles était plus personnellement orienter vers le petit chanteur qui tourna légèrement les yeux pour le regarder. Le roi de la colère soupira avant de tourner complètement la tête vers le guitariste. Oui peut être ses paroles lui donnait un peu envie et alors ? Ce n’est pas pour ça qu'il allait se faire sauter dessus au contraire ! Ruki se releva de sur son rocher pour s'approcher d'Uruha toujours les bras croiser.

« Et qui te dis que j'ai envie de faire ça ? Surtout avec toi après ce qu'il s'est passer … »

On pouvait entendre dans sa voix qu'il c'était un peu calmer mais au moindre débordement de la part d'un des deux il pouvait exploser comme un volcan. Néanmoins les paroles d'Uruha avait réveiller chez lui de drôles de pensés qu'il s'efforça d'oublier. Il se mordit la lèvre ne pouvant pas trop lutter contre cette envie qui naissait en lui. Oui peut être qu'il avait une part de luxure en lui comme n'importe quel péché mais il était le roi de la Colère et jamais il ne déshonorerait son péché … Il en frissonna de plus belle avant de donner un violent coup de pied dans le rocher pour stopper ses ardeurs en se faisant mal. Il se mordit la lèvre de douleur avant de se tourner à nouveau vers les deux autres les bras toujours croiser. Il ne fallait pas qu'il craque et il ne comptait pas tomber dans le panneau il se savait fort et de toute façon il savait que la Colère n'allait pas tarder à le rappeler à l'ordre dans peu de temps …

_________________
I'm frail then please protect me ... ♥

My devil on the bed:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pop-parallel-worlds.forumactif.org
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Jeu 1 Aoû - 21:29

« Alors écoute moi bien sale microbe ! T'as pas intérêt à ouvrir encore une fois ta grande gueule sinon je t'explose ! » S’énerva le chanteur en rencognant la tête de Takeru au tronc de l'arbre. « Alors maintenant mêle-toi de tes affaires bâtard ou sinon je t'éclate la tronche ! »

Takeru fronça les sourcils et le repoussa légèrement réajustant son col :

- D'abord tu touche pas mes vêtements avec tes mains toutes crades et dégueulasses tu seras gentil, concernant le sale microbe de un chuis plus grand que toi et de deux je suis sur à vue d'oeil chuis plus grand que toi et plus beau aussi ! Ensuite mes affaires c'est toi qui t'en ai mêlé le premier en m'ordonnant de ne pas aider ton...ton...mec là qui à chialer tout à l'heure et puis d'abord je fais ce que je veux parce qu'ici c'est moi le plus classe ! Et enfin pour que tu m'éclate la tronche je t'interdis de me toucher une nouvelle fois avec tes mains sales !

« Je crois que ça va aller ainsi d'accord je crois que nous avons beaucoup de choses à nous dire et nous pouvons le faire de manière civilisé pas comme des animaux... Quoi qu'il y a autre chose qu'on pourrait faire comme des bêtes. »

Uruha semblait se réveiller. Takeru avait pu observé que celui-ci avait pleurer. Takeru lui ne pleurera jamais ! Les larmes creusent et abîment le visage. Il se calma doucement en voyant que le relax prenait la parole et essayait de calmer les choses. Lorsque le doigt d'Uruha se placa sous le menton de notre chanteur des Sug, il recula immédiatement. Avec l'aide de sa manche, il s'essuya le menton. Il avait touché plein de truc et maintenant il touche la peau délicate de Takeru !!! Il va pas bien celui là !

« Bien je n'aime pas beaucoup les mots personnellement je préfère les gestes sensuelles... » Uruha sourit en se caressant le ventre de manière explicite lançant des regards pleins de sous-entendus et poursuivit se remettant normalement d'un seul coup. « On va faire avec... D'abord je voudrais te dire mon cher mon beau Takeru que ton péché n'est pas la colère alors attention à ne pas déraper. » Dit Uruha d'un air provocant et sensuel faisant un signe négatif de son indexe et Uruha continua sur sa lancé. « Ensuite Ruki je ne vois pas en quoi je t'ai blessé alors si tu me disais je pourrais régler ça et si tu refuse... »

Oula...Takeru s'éloigna de cet énergumène et de ce colérique trouvant la relation entre les deux assez étrange. En tout cas, le colérique du nom de Ruki semblait ne pas passer outre les avances de l'autre pervers. Sans sans rendre compte, le voilà derrière Takeru. Il se colla un peu trop contre lui :

« Tu es magnifique retiens le... » Susurra Uruha.

- Hein ?!! Nan nan nan moi je baise et je retiens personne chuis désolé , si tu veux me baiser tu te met sur liste d'attente t'es pas le premier à me demander ça, puis t'es trop bizarre comme mec, j'écarte pas les jambes à n'importe qui moi chuis un privilégié !Non mais j'vous juge...

« Je vous propose d'arrêter de s'énerver il faudrait qu'on fasse ça contre nos inverse je vous ferez remarquer que nos vies sont peut être en jeu alors à votre place je ne ferais pas de vague... Mais si une aventure dans un lit vous tente je suis disponible... Moi et mes confrères de la luxure on peut vous permettre de vous détendre mais Ruki je te garde personnellement ça fait trop longtemps que je t'attends... »

Et le voilà qui roule du cul et qui se dandine ! Takeru se demandait s'il devait prendre ses jambes à son cou où alors s'installer sur un rocher un peu propre et observer la suite. Après quelques seconde de réflexion, il s'asseyait sur un rocher en l'aillant au préalable balayer maladroitement de la main et observa la scène:

« Et qui te dis que j'ai envie de faire ça ? Surtout avec toi après ce qu'il s'est passer … »

Tiens, le Ruki ne semble pas en condition pour une partie de jambe en l'air. Quel dommage ! Takeru n'en perdait pas une mettre, que c'était il passé pour qu'il est une telle rancœur ??? C'était comme dans les séries TV compliqués avec pleins d'acteurs ! Takeru sortit un gel pour les mains de sa poche et se frotta énergiquement les mains afin de se débarrasser de cette odeur de poussière et de terre. Cela le rendait malade de ne pas savoir à quoi il ressemblait maintenant. Le pervers disait qu'il était magnifique mais était-ce vrai ?

- Grouillez vous ! J'ai pas que ça à faire, je dois impérativement trouver un miroir ! Et puis je m'ennuie...vous n'êtes pas divertissant...

Takeru décida de se lever de son caillou et de marcher un peu sans pour autant quitter les deux autres. Il essayait de voir s'il ne trouvait pas une bicoque qui aurait un miroir ou même une douche pour se laver ! C'était peut être trop demandé la douche...? Il finit par porter son attention aux deux jeunes hommes. La situation n'avait pas avancée...
Revenir en haut Aller en bas
Uruha

Roi de la Luxure
Roi de la Luxure
avatar


Messages : 45
Date d'inscription : 20/04/2013

Feuille de personnage
Objets/sorts:
0/100  (0/100)
Jauge d'aide:
5/5  (5/5)
Points hiérarchiques: 445

MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Sam 19 Oct - 15:30

La réaction de ses deux interlocuteurs ne se fit pas attendre. Certes leurs réactions étaient plutôt décourageantes pour la plupart des personnes. Mais Uruha n'était pas n'importe qui et il allait leur faire comprendre. Avec ce péché Uruha désirait n'importe qui mais s'il pouvait profiter de personne plus que désirable cela lui allait. Ce qu'il ne donnerait pas pour se retrouver dans un lit avec son groupe il s'occuperait du cas de chacun d'eux avec joie et entrain. Le guitariste s'occuperait personnellement de leur cas, c'est claire les membres de son groupe était à lui. Tellement beaux et désirables il risqué de les perdre mais il ne raterait aucune occasion. Si Uruha pouvait leur sautait dessus sur l'heure il le ferait. Tous dans leur genre était plutôt bien foutu et en plus leurs comportements étaient tous plus attirants les uns que les autres. Après tout qui n'a jamais rêvé de se retrouver avec plusieurs partenaires dans son lit ? En tous cas pas Uruha. Ce dernier avait une manière bien à lui de voir les choses. Il y arriverait ce sera son deuxième but après faire gagner son péché il les ferait tous sombrer... Uruha trouvait tous les caractères excitants, il désirait pervertir les timides et saints, il voulait sauter sur les gens qui le chercheraient trop et de même pour les gens trop sexy et excitant à son goût, il souhaitait conquérir ceux qui le repousser et pousser le vice toujours plus loin...

Mais là n'est pas le sujet il divaguait légèrement... Uruha se reprit et vit les regards de dégouts et de peur de Takeru...  

* Peur mon mignon ? Avec moi t'es pas au bout de tes peines...* Pensa le blond.

Takeru n'avait pas l'air d'apprécié en tout cas puis son attention se porta sur son cher chanteur. Ce dernier avait toujours son air en colère. Mais la tristesse de Ruki effrayé Uruha qui s'en voudrait à jamais s'il arrivait malheur ou tristesse à son chanteur. Takeru avait répliqué mais il jouait vraiment avec le feu alors tout ce que pouvait espérer Uruha était qu'il ferme une fois pour toutes son gros clapé... Certes le petit chanteur des Sug était mignon mais quand il fermait sa gueule... Uruha se demanda combien de fois son groupe à dû le prier de se taire. Il est vrais que Takeru à beau avoir une belle gueule il n'en reste pas moins soulant et apparemment ça n'avait pas l'air d'être une lumière non plus... Du point de vu d'Uruha il est claire que le plus jeune était baisable mais mieux valait ne pas tenir une conversation avec lui. Sa voix et son physique sont ses atouts principaux et heureusement pour le blond sinon sa carrière professionnel volerait bas... Tant de choses à dire sur Takeru qui avait plutôt intérêt à se taire sous peine de finir en cendre. Certes il pouvait répondre mais face à Ruki c'était trop risqué surtout en ce moment. Le blond était plutôt mal luné et mieux valait ne pas l'agresser et même Uruha tenterait de se tenir avec Ruki sinon un point pour la colère...

Uruha reporta son attention sur Ruki qui n'avait pas bougeait. Ses iris bleus comportaient encore quelques flammes apaisés. Ce serait mentir de dire qu'Uruha ne voulait pas se le faire au contraire... Il serait prêt à se jeter à ses pieds, à l'enchainer au lit, à commettre l'irréparable... Mais pour son ami il calmerait ses ardeurs. Son fan service avec le Ruki souriant lui manqué et il regrettait de ne pas lui avoir sauté dessus lorsqu'ils étaient sur scène devant tout le publique et les autres membres. Uruha était dans un état d'excitation permanent désormais et il donnerait tout pour obtenir un corps à sentir sous ses lèvres et sous ses doigts experts et ça même Takeru ne pourrait le nié Uruha était doué au lit. Si ça pouvait être Ruki dans ses bras... Son cœur eut un raté et une douleur atroce prit le guitariste aux tripes... Il devait certes mettre tout le monde dans ses draps mais il ne pouvait garder personne dans ses bras sous peine de briser des cœurs à cause de ce péché et de sa malédiction... Oui le guitariste est maudit s'il a le malheur de s'attacher à une personne soit cette dernière part, soit quelqu'un d'autre la désir, soit il se retrouvait dans un triangle amoureux dans lequel il étouffait, soit la personne ne l'aimait pas il s'est donc rabattu sur l'acte charnel qui en réalité n'était qu'une demande d'affection silencieuse... Mais désormais c'était un besoin honteux...

Uruha bien sûr ne s'en plaignait pas car il n'était plus du genre faire attention à ce genre de choses. Bien au contraire le guitariste préféré la musique et sa guitare. Le moins qu'on pouvait dire c'est que la guitare du blond avait l'air plus importante qu'une fiancée ou un fiancé à ses yeux... Mais on ne pouvait pas vraiment dire cela en vérité c'était la seule qui n'avait pas le pouvoir de le trahir en effet la musique aux yeux du musicien est une femme incomprise. Pour Uruha c'est un peu pareille mais si le blond à horreur d'une chose c'est qu'on le plaigne ou lui dise comment il faut se tenir. Après tout le guitariste ne se calquait pas sur le rythme des autres c'est les autres qui devait se calquer sur son rythme s'ils voulaient faire les choses avec Uruha.

Takeru avait l'air plus qu'indisposé de faire des choses avec Uruha certes ceux de l'orgueil se désirés eux même et ce n'était pas de leur faute mais lui il avait vraiment l'air arrogant. Il a bien fait d'aller dans les péché car Uruha n'avait pas l'air d'être encore tout à fait corrompu. Une part d'Uruha se battait encore mais au fil du temps qui passe il se sentait partir. Le guitariste avait en réalité besoin d'aide comme tous les autres mais sans s'en rendre vraiment compte... Le blond observa le plus jeune un sourcil haussé le trouvant de plus en plus arrogant de seconde en seconde. Mais le plus petit des chanteur ne s'arrêtait pas là il dénigré les deux autres. Vraiment imbus de sa personne il était vraiment dans son rôle. Uruha était plutôt neutre là dessus en effet c'était plutôt négatif d'insulter ses alliés mais plutôt positif car cela montre qu'il est pas si facile à influencer.  Uruha souffla légèrement ennuyé par la teigne venu tout droit de sa vallée du succès... Mais après tout le petit blond n'y pouvait rien.

Ce qui avait touché Uruha est que Ruki ne lui est pas fait de mal mais le guitariste était toujours inquiet pour son chanteur qui ne lui avait pas dit pourquoi il lui en voulait... Ou pourquoi il était triste... Mais Uruha n'avait pas besoin d'être Sherloklms pour savoir que les deux allaient sans doute de paire... Tout c'était passé si vite pour Uruha qui recentra son attention sur Ruki. Mais lorsque ses yeux se posèrent sur lui la chaleur de l'endroit avait l'air d'augmenter. Mais n'y avait pas une légère brise de temps en temps ? Non juste du feu et des cendres... Pourquoi Ruki se retrouvait-il dans la colère qui l'emprisonnerait plus qu'elle ne le libérerait... Uruha avait des envies contraire qui le tiraillaient. Le guitariste désirait crier sa tristesse, il voulait pleurait doucement et s'enfuir tout en désirant garder sa fierté et approché Ruki lui prouvait que tout allait bien qu'il était là et ne le lâcherait jamais. Mais le péché d'Uruha lui en empêchait dans tous les cas il ne pouvait rien faire... Puis le regard du guitariste se perdit dans les iris de son chanteur désirant savoir ce qui se passé. Mais d'un autre côté ça l'aider à se retenir de regarder le reste et lui sauter dessus.

« Et qui te dis que j'ai envie de faire ça ? Surtout avec toi après ce qu'il s'est passer … »

Ruki fit sursauter Uruha avec sa voix envoutante le faisant revenir à lui. Tout ce qu'Uruha espéré c'est d'avoir fermé la bouche durant sa contemplation sinon ce serait tout de suite moins crédible. Non apparemment il était resté normal... Apparemment Ruki n'avait pas non plus l'air disposé à faire cela avec lui mais Uruha avait noté, aussi infimes et peu nombreuses soient-elles, les réactions plutôt positive de Ruki à son traitement... Ce qui encouragé Uruha à continuer. De toute façon le blond n'aurait pas arrêté. Le guitariste était fasciné par la voix de son chanteur et le trouvait irrésistiblement sexy... Le guitariste ne faisait même plus attention à Takeru trop absorbait par Ruki qui l’hypnotisé littéralement. Le plus jeune observait les alentours apparemment mais comme vous vous en doutez Takeru n'était pas du genre à se faire oublier alors il ouvrit une nouvelle fois son caqué qu'Uruha aurait rêvé de clouer une fois pour toute. Alors de dos à Takeru Uruha fit une tête exaspéré en se rappelant de sa présence et de sa grande bouche...

- Grouillez vous ! J'ai pas que ça à faire, je dois impérativement trouver un miroir ! Et puis je m'ennuie...vous n'êtes pas divertissant...

Uruha ignorait complètement ce qu'il attendait mais Takeru l'avait coupé dans son élan et qui plus est avec Ruki... Le guitariste en ayant plus qu'assez se tourna vers Takeru un grand sourire ironique aux lèvres.

« Alors je ne peux m'empêcher de me demander ce que tu fais encore là ? »

Uruha se tourna de nouveau vers Ruki ignorant totalement Takeru qui ne lui inspirait plus grand chose à part de l'agacement. Le plus âgé reprit un air séducteur et vint se placer derrière son chanteur.

« Certes, mais moi je le désir plus que tout mon Ruki et on sait toi et moi que au fond de toi tu le désir. »

Le guitariste embrassa la nuque de Ruki à plusieurs reprises et avec douceur et attention. Le blond s'arrêta dans la nuque de son cadet les yeux fermé respirant son odeur pour la gravé en lui elle lui avait tant manqué. Le guitariste releva la tête sans pour autant s'éloigner de son chanteur. Puis le guitariste se mit à l'oreille de Ruki.

« Tu sais, quoi que je t'ai fait je m'en veux pour n'avoir rien remarqué mais je ne peux être pardonné si je ne vois pas ma faute dis moi Ruki... Est-ce que c'est parce que je n'ai pas été assez présent ? »

Uruha murmuré cette phrase comme un secret passionné les yeux clos et l'envie et la tristesse peints sur le visage... Puis le plus âgé rouvrit les yeux embrassant la tempe de son chanteur avec délicatesse espérant ne pas le froisser. Le blond fit glisser ses doigts sur le dos des mains de Ruki avant de les prendre. Ces moments de complicité et de tendresse avec Ruki manquaient à Uruha mais il ne pu en profiter car son cœur corrompu lui redonna un choc violent et douloureux... Le blond ne désirait plus tant que ça son péché lui qui pensait aimer ça il se rendit compte du poids qu'il avait sur les épaules désormais mais Ruki ne devait pas penser que c'était juste pour le faire avec lui. Le guitariste souffrait vraiment de ce qu'il aurait pu ou pourrait faire à son ami si cela continuait. Il lui avait tant manqué... Le vrai Uruha pu refaire surface plusieurs fois mais pour combien de temps encore ? Et en observant son chanteur sa vu se troubla pour le mal qui pourrait causer s'il ne se contrôlé pas. Son ami étant dans la colère et lui la luxure que faire pour les réunir ? Tellement injuste de le séparé des siens alors le nargué en lui montrant qu'il était impuissant était plus cruel encore...

Malheureusement le péché reprit le dessus avec beaucoup plus de présence comme pour le punir. Lorsque les yeux du guitariste se posèrent sur Ruki, Uruha ne pu se retenir de penchait la tête en arrière et de fermer les yeux en poussant un légers gémissement. Les mains du plus âgé glissèrent autour de la taille de Ruki le serrant contre lui. Des pensées peu catholique s'emparant de l'esprit de l'androgyne... Uruha colla ses lèvres à l'oreille de Ruki et dans un souffle lui demanda.

« Je t'en supplie dis moi... Je t'en supplie laisse moi te faire des choses... »

Ce qui était auparavant qu'un désir était à présent à cause du pêché une obsession. C'est ça pour Uruha Ruki était devenu une obsession aveuglante... Lors de leurs fan services Ruki était plus que désirable mais resté qu'un désir un fantasme pour le soir dans son lit jamais il ne l'avouerait que ces tendances à vouloir le faire souvent ne date pas d'hier mais il en avait besoin pour rester le même... Mais même si ce péché lui correspondait bien le guitariste ne pouvait pas se passer de l'effet que lui faisait Ruki. Le blond ne savait plus trop ce qu'il faisait ses sens en éveillent mais ils tentait tout de même de rester calme... Après tout Ruki était son ami il ne pouvait faire cela sans son accord et pourtant depuis le début Uruha ne voulait pas s'en croire capable mais il ignorait tout de son péché... Uruha avait du mal à se contrôler en présence de son chanteur il fallait juste qu'il tienne le coup...

_________________
Mords-moi sans détourner les yeux
My beautiful devil on the bed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruki

Roi de la colère
Roi de la colère
avatar


Messages : 167
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 35
Localisation : Tokyo

Feuille de personnage
Objets/sorts:
100/100  (100/100)
Jauge d'aide:
5/5  (5/5)
Points hiérarchiques: 245

MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha] Ven 25 Oct - 14:53

Ruki ne fit même pas attention à la réflexion de Takeru qui commençait largement à lui taper sur le système ! Déjà que Ruki était quelqu’un de facilement irritable Takeru n’arrangeait en rien les choses … Il était certes en plein dans son péché mais cela n’empêchait pas le fait que Ruki se retienne de lui en mettre une tout comme à Uruha d’ailleurs. Le jeune roi de la colère croisa les bras hésitant durant un instant à s’en aller … Partir très loin de ses deux-là et se retrouver seul avec lui-même comme d’habitude … Même si la solitude le pesait par moment une partie de lui le forçait à rester seul et à s’énerver pour un rien. Cela commençait énormément à agacer notre chanteur qui n’avait d’autre choix que de céder à ses pulsions … Le soldat de la Luxure quant à lui observait les deux chanteurs. Ruki savait bien que beaucoup de pensée diverses et varié traversait son esprit mais le roi de la colère passa outre décidant de l’ignorer totalement. Il tourna le regard dans une autre direction avant de soupirer se disant qu’ailleurs il serait bien mieux … Et puis qu’est ce qui l’empêchait de partir d’abord ? Peut-être le fait de se venger de ce qu’Uruha lui avait infligé ?

Ruki secoua légèrement la tête de droite à gauche lorsque plein de pensée aussi horrifiantes et d’idée de torture lui traversait l’esprit. Il trouvait immonde toutes les images qui passaient dans sa tête mais en même temps avait une envie folle de les réaliser … Ruki jeta un coup d’œil en direction de Takeru qui prit soin de dépoussiérer un rocher non loin de là pour s’asseoir dessus. Il réclama que les deux accélèrent ce qui fit froncer les sourcils du roi de la colère. Personne n’avait à lui donner d’ordre ! Et encore moins ce petit roi de bas quartier ! Non il ne se laisserait dicter ses lois par personne … Il avait le pouvoir de dirigé et en plus ils étaient tous deux sur ses terres ! Soit ils obéissent soit ils dégagent un point c’est tout ! Le jeune chanteur mit une main sur le manche de quelque chose qui se trouvait dans sa poche. Il le sera un instant avant de refouler son idée de le sortir …

La réflexion d’Uruha arrêta Ruki dans son intention. Cette remarque était destinée à Takeru et lui demandait pourquoi il était encore ici. Ruki se posait la même question pour lui-même … C’est vrai il pouvait partir mais pas avant d’avoir viré ces deux démons de ses terres ! Uruha se tourna vers le chanteur de son groupe et celui-ci endurcit un peu plus son regard à l’égard du guitariste. Le plus grand vint se placer derrière Ruki et il le sentait vraiment très mal … Il écouta les paroles du démon de la luxure sans scier une seule fois … Il resta totalement de marbre le regard toujours aussi noir qu’avant … Il ne voulait même pas le prévenir qu’il allait lui arriver quelque chose s’il approchait le plus jeune de trop près. De toute façon il le saura de lui-même … Ou du moins il le sentira passer … Au moment où les lèvres du guitariste entrèrent en contact avec la nuque du plus jeune, celui-ci reçut comme un choc électrique mais pas désagréable. Il fronça les sourcils restant de glace sans rien laisser paraître. Il ne voulait pas non plus se laisser toucher de la sorte mais si le blond allait trop loin il n’hésiterait pas à le lui faire remarquer.

« Tu es déjà en train de commettre une autre grave erreur là … » Répondit simplement Ruki pour le mettre en garde …

Mais c’est comme si la menace n’avait rien fait à Uruha qui continua son petit manège. Ruki décala légèrement sa tête à l’opposé d’Uruha en sentant le baiser déposé par ce dernier sur sa tempe. Ruki amena sa main à sa poche sentant l’instant approché … Mais avant qu’il n’est pu le saisir Uruha lui prit les mains le regardant droit dans les yeux. Le plus jeune fut pris au dépourvus pendant un moment avant de regarder le guitariste dans les yeux. Quelque chose était différent dans son cœur … Il se rappelait des moments passés avec son groupe … Des moments heureux qu’il avait presque oublié comme si quelqu’un les avaient effacés de sa mémoire … C’est vrai qu’il riait avant avec son groupe et il avait aussi des moments de complicités avec eux … Pendant un instant c’est comme si Ruki c’était assagit …

Mais cela ne duras pas longtemps que les images de rancœur et le comment du pourquoi lui revenaient en tête. Il l’avait trahit et il le savait parfaitement ! Ils les savaient parfaitement faux et tous ces moments n’étaient pas sincère pour eux … Il ne comptait pas pour son groupe à part pour la musique … Quand cette simple pensée lui revint il fronça les sourcils. La phrase d’Uruha le fit voir encore plus rouge se disant que ses pensées se confirmaient … Oui en fait il ne servait qu’à ça … Au moment où Uruha le prit par les hanches, le plus jeune prit le manche et sortit un fouet de sa poche avant de frapper le bras d’Uruha avec violence. Il n’y avait pas fait d’entaille mais le coup avait été assez fort pour lui laisser une marque rouge sur le bras. Ruki réussit à se dégager de l’étreinte du plus âgé faisant claquer son fouet dans l’air pour bien lui montrer qu’il n’hésiterait pas à recommencer … Le roi de la colère regarda Uruha de haut avant de le pousser afin qu’il tombe à terre. Ruki se mit au-dessus de lui les deux pieds de chaque côté de ses hanche faisant une nouvelle fois claquer son fouet à côté du guitariste à terre.

« Ne t’avise plus de recommencer parce que la prochaine fois je vise autre part et à mon avis tu risques d’avoir encore plus mal … »

La voix de Ruki se voulait menaçante et son regard aussi noir que les ténèbres perçait celui d’Uruha. Il avait en lui toute la haine qu’il puisse porter. Un léger coup d’œil se fit vers Takeru avec la même amplitude avant de le reposer sur le guitariste. Ruki se dit que sa vengeance pouvait enfin commencer … Il prit Uruha par le cou d’une seule main resserrant son étreinte avant de lui donner un autre violent coup dans l’épaule. La marque était tout autant visible que l’autre et Ruki se réjouissait de lui faire du mal comme il l’avait pensé. Son regard resta de pierre et il parla avec la même voix que précédemment.

« T’as plus intérêt à tenter quoi que ce soit maintenant … Et surtout à dégager de mes terres je ne veux plus te revoir … »

Le plus jeune lâcha Uruha avant de se relever et de rangé son fouet à sa place. Avec ça il était prévenu et il savait désormais qu’il ne serait plus nécessaire de tenter quoi que ce soit. Ou du moins Ruki espérait qu’il l’est comprit …


_________________
I'm frail then please protect me ... ♥

My devil on the bed:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pop-parallel-worlds.forumactif.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha]

Revenir en haut Aller en bas

Ça promet d'être chaud … [RP : Ruki, Takeru & Uruha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il fait chaud sur la plage.
» Enrique Iglesias : un latin lover chaud bouillant comme la braise !
» Du nouveau tout chaud sur MTV Pulse
» Besoin de vrai basse , guitare batterie je suis chaud
» [@] Tom dans "Le plus chaud et le loser de l'année" - Joepie #53

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parallel Worlds :: Hors RP :: Archives :: RP-